Le mapping concurrentiel

Pour se distinguer et devenir incontournable vous devez occuper une place importante dans l’esprit des consommateurs. Grâce au positionnement marketing vous pouvez en quelque sorte contrôler la façon dont vous êtes perçus. En communiquant sur vos produits vous mettez en avant certains critères importants pour vous. Et ces choix influencent la manière dont vos produits / votre entreprise sera perçue et donc le choix des consommateurs. Votre positionnement sur le marché et vis-à-vis de vos concurrents est donc primordial et ne doit pas être pris à la légère. 

 

Aujourd’hui chez Grizzlead, agence de marketing digital, on vous présente un moyen simple de visualiser la place d’une marque ou d’un produit dans son environnement concurrentiel : Le Mapping Concurrentiel.

Qu’est-ce que le mapping concurrentiel ?

Le mapping est un outil marketing permettant la représentation, sous la forme d’un graphique à deux axes, du positionnement des entreprises, des produits ou des marques d’un marché. Ces axes correspondent à deux critères spécifiques que vous souhaitez étudier pour mettre en avant en avant les points faibles et les points forts de chaque entreprise sélectionnée. 

 

Pour résumer cette analyse sous forme de plan à 2 dimensions, met en valeur les forces & faiblesses de chacun, c’est-à-dire ce que :

  • Les concurrents et votre entreprise ont en commun ;
  • Les concurrents ont, et que votre entreprise n’a pas ;
  • Votre entreprise a, mais pas vos concurrents ;
  • Ni votre entreprise ni vos concurrents n’ont.

 

C’est un outil utilisé dans le contexte du cycle de vie des produits. Adapter le positionnement d’un produit pendant son cycle vous permet de le vendre sur une durée plus importante en repoussant sa sortie du marché. En boostant son attractivité et donc sa durée de vie sur le marché vous augmentez par conséquent sa rentabilité.

Exemple d'un mapping concurrentiel

À quoi ça sert ?

Avec un mapping vous avez une vue d’ensemble simplifiée de la concurrence grâce à une base de seulement deux critères. Pour plus de détails, vous pouvez en réaliser plusieurs en changeant les variables et cibler les points les plus intéressants pour vous. Vous pourrez rapidement dégager les similitudes ou les particularités entre les différents acteurs du marché. Cela ne vous permet pas de réaliser une étude poussée de la concurrence mais c’est un bon début pour comparer les différents positionnements.

 

Vous pourrez par exemple à partir des données du Mapping : 

  • Visualiser facilement le positionnement de vos concurrents ;
  • Le comparer au vôtre et vous situez parmi la diversité des offres ;
  • Séparer vos concurrents directs et indirects ;
  • Visualiser l’intensité concurrentielle du marché  ;
  • Se faire une idée sur les facteurs clés de succès du marché ;
  • Ajuster votre positionnement pour plus de résultats ;
  • Élaborer une stratégie marketing ;
  • Identifier les positions de marché moins concurrentielles ou « de niche ».

Ces critères doivent être pertinent dans la comparaison des entreprises mais également aux yeux des clients. Bien sélectionnés et analysés ils vous permettront de faire les meilleurs choix pour votre stratégie et de profiter pleinement de votre cible et des opportunités du marché.

Les composants /critères d’un mapping :

Vous l’avez compris, pour réaliser un mapping concurrentiel, le choix des critères est primordial. Ils sont spécifiques à chaque situation et entreprise. Voici une liste non exhaustive de critères de sélection d’un mapping pour vous aider à y voir plus clair : 

  • La qualité : Moindre / Élevée ;
  • Le prix : Abordable / Cher ;
  • Le choix de gamme : Discount / Haut de gamme ;
  • L’esthétisme : Design basic / Design sophistiqué ;
  • L’utilité : Gadget/ Besoin quotidien ;
  • La satisfaction client : Basse / Très élevée ;
  • L’innovation : Traditionnel / Moderne ;
  • Le rayonnement : Local / National ;
  • La notoriété : Faible / Forte ;
  • L’importance dans l’activité : Activité annexe / Cœur de métier ;
  • La cible : Besoins isolés / À destination du grand public ;
  • Le niveau de service : Faible / Supérieur … .

Vous pouvez évidemment cibler des critères plus précis et spécifiques qui correspondent mieux aux besoins de votre entreprise et à ses objectifs.

Les étapes du Mapping :

Maintenant que vous connaissez l’utilité d’un mapping et quels critères choisir, il ne vous reste plus qu’à comprendre comment ça marche. Pour élaborer votre propre carte de la concurrence, il est conseillé de suivre ces étapes : 

  1. Définir les critères qui forment la base de l’évaluation concurrentielle ;
  2. Identifier les concurrents de l’entreprise ainsi que les produits/service correspondant à vos critères ;
  3. Réaliser un benchmark, c’est-à-dire une analyse de cette concurrence sur la base des critères que vous avez choisis. 

Comparer les concurrents sur les grilles d’analyse souhaitées, en organisant les informations recueillies lors du benchmark. (comme ci-dessous par exemple)

Analyse de la concurrence

Tableau d'exemple pour faire une comparaison avec ses concurrents

Analyse des résultats

Une fois que vous avez obtenus votre graphique grâce aux étapes vu précédemment il ne vous reste qu’à bien l’analyser et tirer les bonnes conclusions. Il est intéressant pour vous de suivre ces étapes pour vous faciliter le travail : 

1 – Identifier le choix de positionnement le plus fréquent de vos concurrents : Cela vous permettra de repérer les groupes stratégiques et leur importance. Par exemple, vous pourrez vous rendre compte que la plupart des entreprises qui proposes des produits/services similaires à la vôtre misent sur les prix bas. Si c’est également votre cas, il serait intéressant de réfléchir à votre capacité à proposer du haut de gamme. Vous pourrez ainsi vous démarque de la “masse” et cibler une clientèle différente. Certain marché sont tellement concurrentiel qu’ils obligent les entreprises à modifier leur stratégie en fonction de ce constat.

 

2 – Analyser votre position sur le graphique : Être situé au centre signifie que votre offre ne se démarque pas et se noie dans la masse. Dans cette situation il faut faire un choix et prioriser les critères permettant de faire évoluer votre offre et de rendre vos produits plus visibles. L’objectif n’est pas d’être moyen partout mais bien d’être reconnus comme excellent sur un ou plusieurs aspects (SAV, prix, qualité…).

 

3 – Trouver les critères sur lesquelles votre entreprise doit miser : Identifier les critères ou vous êtes bien positionné et axer vos efforts dessus. En proposant une offre plus spécifique vous limiterez le nombre de concurrents de quoi vous laisser plus de chance. Vous pourrez identifier des opportunités intéressantes et de nouveaux éléments à intégrer à votre stratégie.

Pour partager vos résultats pensez à les présenter dans de jolis graphiques et tableaux ! Grizzlead vous propose de télécharger ceux présentés dans l’article gratuitement (ouvrir sur Google Slide ou PowerPoint). Vous pouvez les compléter et les adapter à votre entreprise :

Les conseils de Grizzlead

Nous vous donnons 3 conseils pour vous aider à faire de votre étude de la concurrence à l’aide d’un mapping concurrentiel, un succès. Vous aurez toutes les cartes en main pour définir un positionnement adapté pour votre entreprise. 

 

1 – Différenciez vos critères : Ne cherchez pas à être le meilleur partout ! Si votre principale concurrent propose des délais de livraison plus courts que vous, cela ne veut pas dire que vous devez tout faire pour être plus rapide, au détriment de la qualité de vos produits. Réfléchissez aux critères les plus importants pour vos clients. N’effectuez que les modifications qui apportent une réelle valeur ajoutée à vos produits / services et établissez des priorités.

 

2 – Ajoutez un critère “chiffre d’affaires” : Sur le graphique vous pouvez faire varier le logo de l’entreprise (ou la taille de la case qui la représente) en fonction de son chiffre d’affaires. Cette troisième variable vous permettra de savoir si vos concurrents sont des acteurs majeurs sur le marché ou plutôt des petites structures indépendantes. Cela étoffe votre analyse mais attention à ne pas ajouter d’autres critères, cela rendrait votre graphique illisible et vous risquez de faire des erreurs d’analyse.

3 – Ne vous contentez pas du mapping : Cet outils permet une analyse très précise avec peu de critères. Cependant il ne permet pas une évaluation profonde et exhaustive de l’ensemble des acteurs du marché. Il ne suffit donc en aucun cas pour une étude de la concurrence.

5 autres outils / logiciels pour votre veille concurrentielle !

Pour compléter votre mapping nous vous proposons une sélection d’outils afin d’améliorer votre étude de la concurrence ! Analyser les sites internet, leur référencement et même les liens simplement ! En plus du mapping ces informations vous permettront d’en savoir plus sur vos principaux concurrents et de ne rien laisser passer.

 

  1. Wappalyzer : Cette extension pour Firefox permet de définir les techniques utilisés sur un site internet. Vous pouvez par conséquent scanner et analyser les sites de vos concurrents pour comprendre leur fonctionnement et les types de logiciels qu’ils utilisent.  Dès qu’un site web vous plaît vous pourrez comprendre comment il a été conçu et retenir les initiatives intéressantes.
  2. Woorank : Ce logiciel propose une analyse du référencement naturel (SEO) mettant en évidence les points faibles et les facteurs d’amélioration des sites internet . Vous pouvez collecter des données sur les sites de vos concurrents mais également du vôtre. De quoi savoir rapidement comment accroître votre visibilité et comprendre les techniques de vos concurrents.
  3. SEMrush : C’est un logiciel qui permet de suivre son positionnement et celui de ses concurrents sur les différents moteurs de recherche. Il met à votre disposition de nombreuses informations intéressantes  pour optimiser sa stratégie de référencement naturel. Vous pourrez notamment analyser les sources de trafic d’une page web, observer le positionnement de sites et les nouveaux concurrents, cibler des mots-clés…
  4. Ahrefs : C’est un logiciel d’analyse de référencement. Ahrefs vous aide à comprendre pourquoi vos concurrents se classent si haut dans les résultats des moteurs de recherche et ce que vous devez faire pour les distancer. Il propose de nombreux outils comme des recherches de mots clefs, liens entrants, contenue et un suivi du classement des moteurs de recherche pour vous fournir des données complètes.
  5. Majestic : C’est un outil d’analyse utile pour vos campagnes de netlinking. Il vous  propose de scanner les backlinks d’un site internet pour déterminer leur valeur et donc leur impact sur votre référencement naturel. Grâce à ses conseils vous pourrez maximiser l’impact de votre netlinking et ses autres fonctionnalités une analyse poussée de différents liens.
Tableau Comparatif outil etude concurrence seo

Vous voulez en savoir + ?

Mascotte-Gildas-Grizzlead-Contact

Contact

Venez nous rencontrer autour d’un café/thé/autre pour parler de vos projets !

Nous contacter